Bienvenue sur ecolobat.fr

Labels et réglementation thermique

RT2012

La RT2012 est désormais applicable à tous les permis de construire :

  • déposés à compter du 28/10/2011 pour certains bâtiments neufs du secteur tertiaire (bureaux, bâtiments d’enseignement primaire et secondaire, etc.) et les bâtiments à usage d’habitation construction en zone ANRU ;
  • déposés à partir du 01/01/2013 pour tous les autres bâtiments neufs.

Cette nouvelle réglementation, issue du grenelle de l’environnement (le socle pour l’élaboration de l’ensemble des mesures nécessaire à la mise en place de la politique énergétique en France), est un engagement fort des pouvoirs publics. Elle a pour objectif d’infléchir / de limiter la consommation d’énergie des bâtiments neufs.

Cette nouvelle réglementation thermique (RT2012) prévoit de diviser par 3 la consommation d’énergie. Elle apparaît ainsi comme un véritable saut énergétique pour les bâtiments neufs, pour reprendre l’expression du gouvernement.

De ce fait, c’est le monde de la construction dans son ensemble qui se trouve bouleversé dans ses fondements, et ce à tous les niveaux : de la conception, à l’étude jusqu’au chantier. (voir organigramme)

La RT2012 n’est ni plus ni moins que la continuité du label BBC (bâtiment basse consommation) qui devient obligatoire et qui exigera, en conséquence, une attention plus importante de la part de tous les acteurs du BTP, dans la conception et la fabrication d’un bâtiment au niveau de la thermique.

Pour atteindre cet objectif, la RT2012 prévoit un certain nombre de mesures désormais obligatoires :

  • Le calcul du Bbiot (note de calcul thermique) qui prend en compte les caractéristiques de l’environnement du bâtiment afin d’incorporer dans la consommation au moins une source d’énergie renouvelable (telle que les apports solaires, l’éclairage naturel, le niveau d’isolation).
  • Des études thermiques qui imposeront systématiquement une consommation d’énergie primaire de 5OKWhep/ (m2.an). Ce plafond, qui correspondait jusqu’alors à la valeur moyenne du label BBC (bâtiment basse consommation), devient la référence dans la construction neuve.
  • L’élévation du niveau de qualité énergétique du bâti, indépendamment du choix du système énergétique. Cela passe par :
    • le traitement de tous les ponts thermiques et,
  • le contrôle de l’étanchéité du bâtiment après travaux dit « test d’infiltrométrie ». Ce test est une obligation de résultat, sans quoi le client n’aura pas l’accord des pouvoirs publics pour « utiliser » son bâtiment.